Amicale des anciens combattants et victimes de guerre

 

L’AMICALE DES ANCIENS COMBATTANTS    ET VICTIMES DE GUERRE (A.C.V.G.) 

 
 Pour l’Amicale des A.C.V.G., le devoir de mémoire s’exprime à travers  trois objectifs que l’on peut résumer en trois mots : célébrer, partager et transmettre.

 Célébrer les grandes dates et les évènements qui ont fait notre histoire récente.
 Partager une mémoire européenne et internationale des conflits passés pour promouvoir la Paix.  
 Transmettre enfin des valeurs de civisme, de respect, de solidarité, d’engagement et de courage aux jeunes générations. 
 
 Voilà pourquoi, notre présence aux cérémonies nationales devant le monument aux morts pour la Patrie, est un devoir et une marque de respect que nous avons à l’égard de ceux qui ont donné leur vie, durant le premier conflit mondial 1914-1918, ainsi que dans les combats  pour libérer la France du fléau nazi de 1939-1945. 
 
 C’est également l’occasion de rendre honneur à ceux qui sont morts en Indochine, en Afrique française du nord et plus particulièrement en Algérie où 25.000 militaires dont 13.000 appelés ou rappelés du contingent ont été tués entre 1954 et 1962.  
 
 Entre 1968 et 2016, 635 militaires français ont été tués  lors d’opérations dites extérieures (OPEX), au Liban, Kosovo, Afghanistan, Libye, Côte d’Ivoire, Mali, etc.…. Actuellement une guerre est menée contre les groupes armés terroristes qui ont déclaré la guerre à la France en raison de nos valeurs et de notre style de vie. Honorons leur mémoire et perpétuons leur souvenir car ils sont morts pour défendre  notre avenir et surtout celui de nos enfants et petits enfants.  Depuis la loi du 28 février 2012, la reconnaissance de la Nation s’exprime envers ces derniers lors de la commémoration de la victoire du 11 novembre 1918.
 
 En 2017, un mémorial sera érigé dans le parc André Citroën, près du site du ministère de la Défense à Balard en hommage à ces soldats français tués en OPEX depuis 1962. 
 
 
 A chaque cérémonie, vous pouvez constater la présence du drapeau de l’Amicale des A.C.V.G. et de ses adhérents. Cependant l’âge de certains d’entre eux et leur état de santé les empêchent d’y participer. Voilà pourquoi depuis plusieurs années, nous lançons un appel pour que vous nous rejoigniez afin que l’Amicale survive et continue à transmettre le Souvenir. Il n’est pas nécessaire « d’avoir fait la guerre » pour adhérer, seul compte votre désir de lutter contre l’oubli ou l’indifférence qui semble envahir notre société. Ceux qui ont donné leur vie pour que nous soyons aujourd'hui et demain libres sont oubliés par une partie des Français qui ne se sentent pas concernés par la Mémoire. Que serions-nous aujourd’hui s’ils n’avaient pas été là ?
 
 L'obligation morale de témoigner, individuellement ou collectivement, d'événements dont la connaissance et la transmission sont jugées nécessaires pour tirer les leçons du passé, est en voie de disparition parmi nos concitoyens. A chaque cérémonie, les commentaires sur le petit nombre de participants sont récurrents. Si les adultes ne se rendent pas à ces cérémonies, ne soyons pas étonnés que leurs enfants n’y soient pas non plus. La chaine de la Mémoire s’éteindra ainsi. Parents, quelles valeurs voulez vous laisser à vos enfants ?  
 
 La France a été frappée au cœur, de façon symbolique le 14 juillet 2016 à Nice. A travers ce drame abominable, ce sont  la République, la Patrie et la laïcité qui ont été visées. Les terroristes cherchent et chercheront encore à nous diviser, c’est pourquoi, nous devons nous retrouver tous ensembles et unis lors des cérémonies nationales et être fiers de nos couleurs et de notre pays.  
 
 

Hommage à Henri PRETET 

 
 Le 17 aout 2016, le drapeau de l’Amicale ainsi que plusieurs de ses membres ont  participé à la cérémonie du souvenir de l’assassinat, au lieu-dit pont de Champagne,  le 17 aout 1944 par les troupes nazies d’Henri PRETET, âgé de 36 ans, demeurant à Saint Gilles, membre des Francs tireurs partisans (F.T.P.).     
A l’issue de la cérémonie, un vin d’honneur a été offert par la municipalité à la mairie de Chassey le Camp. 


 La vie de notre amicale


L’Amicale des anciens combattants et victimes de guerre, fondée le 5 avril 1982, a tenu son assemblée générale le 24 février 2016 en la présence de Monsieur le maire de Remigny ainsi que Monsieur André DROUIN, président des médaillés militaires, tous deux membres de l’Amicale. 
 
 Un nouveau bureau a été élu : 
Président : Gérard CHAMBRION 
Secrétaire-trésorier : Pierre PAYEBIEN 
Secrétaire adjointe : Mme Jeanine CHARTRON 
Trésorière adjointe : Mme Michelle GRAPIN 
Vérificateurs aux comptes : Mrs Michel GRAPIN et Bernard AUFILS 
Président d’honneur : Jean CHEMINAT (actuellement hospitalisé) 
Porte drapeau : Michel GRAPIN 
 
  En 2016, Mme Mireille OLLIER, veuve d’ancien combattant est décédée. 
 
 L’Amicale compte 30 adhérents à jour de leur cotisation au  31 décembre 2016.   
 
 A l’issue des cérémonies commémoratives des 8 mai et 11 novembre, comme chaque année l’Amicale a réuni ses membres et sympathisants à l’Escale pour le repas traditionnel. Ces instants de partage et de confraternité restent toujours aussi appréciés par tous.  
 
  A l’occasion des fêtes de Noël, l’Amicale a offert à 22 de ses plus anciens adhérents et veuves de combattant la traditionnelle boite de chocolats. 



 


 

 
 
 
  Conseil général de saône et loire   Conseil régional de Bourgogne   Service Public