Déchets verts

Déchets végétaux

Par circulaire en date du 31 janvier 2012 Monsieur le Préfet de Saône-et-Loire, rappelle que la circulaire ministérielle du 18 novembre 2011 interdit le brûlage à l'air libre des déchets verts.

Le règlement ayant changé, il est opportun de rappeler ces règles de bon voisinage .

L'article L541-21-1 du code de l'Environnement oblige les personnes qui produisent une quantité importante de bio déchets à en assurer la valorisation, à compter du 1er janvier 2012, ce qui exclu toute élimination de leurs déchets verts par brûlage.

Privilégiez la déchetterie ou la benne réservée aux déchets verts (tant que nous avons la chance d’en avoir une). Celle-ci est située à proximité de la verse.

Circulaire du 18 novembre 2011


Benne à déchets verts

 Comme nous vous l’avons déjà rappelé, Remigny a encore la chance de disposer d’une benne à déchets verts.
Il y a trois ans, nous sommes passé tout près de sa suppression du fait de l’incivilité de quelques uns qui n’hésitaient pas à y mettre batteries, ferrailles, plastiques et tout autre déchet.
Face à la menace de sa suppression de la part du sirtom, la municipalité avait réussi à obtenir son maintien en déplaçant sur le parking du cimetière pensant ainsi qu’à la vue des voisins, les utilisateurs seraient plus raisonnables. Mais la nécessaire utilisation de ce parking nous contraint de la replacer à son emplacement d’origine à proximité de la verse.
Or si l’on trouve moins ce type de matériaux, force est de constater (la photo le prouve) que certains de nos concitoyens se comportent comme des personnages indélicats et sans scrupules.
Sans doute l’auteur de cet acte reconnaitra-t-il ses haricots et framboisiers ?  Belle preuve de son égoïsme et de son incivilité !
Il faut être bien conscient que ceci peut être considéré comme un acte de dépose sauvage et en agissant ainsi, l’auteur de ce fait s’expose à des poursuites.

 
 
 
 
  Conseil général de saône et loire   Conseil régional de Bourgogne   Service Public